Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

 

Monsieur mange-tout

Normand Lebeau  

Depuis que j'ai commencé cette chronique à l'automne 2001, j'ai exploré des domaines fort variés et les lecteurs réguliers de la revue doivent parfois se demander : Que va-t-il nous faire bouffer ce mois-ci, ce zèbre? Justement, parlant de bouffe, je me suis demandé récemment ce qu'il était advenu de Michel Lotito, cet homme surnommé Monsieur Mange-Tout, dont le rêve ultime consistait à engouffrer un Cessna. À la fin des années 70, un ami m'a parlé d'un énergumène qu'il avait vu manger un vélo et ce, presque intégralement, dans une foire commerciale, à Québec. J'ai éclaté de rire, puis me suis renseigné sur cet homme aux goûts culinaires particuliers.

Michel Lotito est originaire de Villars de Lans, en France, un pays reconnu pour sa gastronomie, ce qui fait pour le moins contraste avec le menu de cet homme excentrique dont le nom figure dans le Livre des records Guinness pour avoir mangé un avion, un Cessna, de modèle 150, précise-t-il fièrement. Aux dernières nouvelles, Michel Lotito avait mangé et digéré un total de 18 bicyclettes, environ le même nombre de téléviseurs et grignoté quelques chariots de supermarché. De plus, il a déjà mangé un cercueil... vide!  L'homme affirme qu'il n'a qu'à se concentrer sur ses plats bizarres et que tout se passe le plus naturellement du monde, sans aucun problème de digestion ou effet secondaire. Selon Monsieur Mange-Tout, lorsque son cerveau lui suggère de manger quelque chose, son estomac réagit aussi favorablement que s'il s'agissait d'une tarte aux pommes!  Le comportement d'outre-mangeur de Lotito s'est révélé dès l'âge de 9 ans, alors qu'il a commencé à avaler du métal, du verre et même des produits toxiques. Suivi pendant plusieurs années par un médecin, celui-ci affirme que Monsieur Mange-Tout n'a jamais subi d'hémorragie et lorsque son estomac a été soumis aux rayons-x, on y a décelé des restes de métal ainsi qu'une chaîne (pas une chaîne de restauration, bien sûr!). Toutefois, on a découvert que la paroi de l'estomac de notre dégustateur est deux fois plus épaisse que la moyenne. Ce qui au départ n'était qu'un passe-temps est devenu le gagne-pain de Michel Lotito, auquel on attribue un salaire pour se farcir les objets les plus hétéroclites.

Le plus surprenant, c'est qu'outre ses rages de métal, M. Lotito est sujet aux mêmes maladies que le commun des mortels et qu'il n'a jamais été malade en raison de ses ingestions d'objets métalliques. L'épouse de Monsieur Mange-Tout est un cordon bleu qui se plaît à cuisiner des plats fins, sains et équilibrés. Ainsi, lorsqu'il mange à la maison, le menu de M. Lotito se compare aux fines bouches de l'Hexagone, mais une fois hors du domicile, comme l'ajoute son épouse, sourire en coin, il peut bien manger tout ce qu' il veut.

Bon appétit!